Un groupe coopérateur engagé dans la recherche sur le lymphome

Les nouveaux médicaments

Les lymphomes sont un champ constant de recherche où les nouveaux médicaments prennent une place importante. Il est dans la vocation du LYSA de proposer des essais cliniques de ces nouveaux médicaments afin de permettre à nos patients de bénéficier des avancées les plus récentes.

On peut citer :

  • les nouvelles chimiothérapies, elles sont actuellement peu nombreuses
  • les anticorps, atteignant spécifiquement des cibles à la surface des cellules de lymphome ou des cellules qui concourent à leur développement. Après les travaux menés par le LYSA sur le rituximab, de nouvelles études sont développées avec :
    • de nouveaux anticorps contre le CD20 notamment l’obinotuzumab ou GA101
    • ou avec des anticorps couplés à des toxines, aussi appelés immunotoxines ou immunoconjugués. Il s’agit là de « cibler » la toxine vers la cellule malade en espérant éviter sa toxicité ailleurs dans l’organisme
  • les inhibiteurs des histones dé-acétylases (HDAC) sont des médicaments qui agissent sur la structure du matériel génétique et qui sont à l’étude notamment dans les lymphomes T (en particulier la romidepsine)
  • De très nombreux médicaments sont actuellement à l’étude pour combattre les lymphomes, en agissant sur des mécanismes qui sont anormaux dans la cellule du lymphome. On parle volontiers de thérapeutiques ciblées.
    • Certaines sont déjà utilisées dans d’autres maladies du sang (par exemple le bortezomib, qui est le premier médicament de la famille des « inhibiteurs » du protéasome)
    • D’autres sont appelés « inhibiteurs de tyrosine kinase » et comprennent, entre autres l’ibrutinib (inhibiteur de la Bruton Tyrosine Kinase, ou BTK) et l’idelalisib (de nombreux composés similaires sont à l’étude). Le temsirolimlus est voisin de cette famille
  • Il existe aussi des médicaments immunomodulateurs. L’un d’entre eux, le lenalidomide, est déjà couramment utilisé dans le myélome ; Il pourrait être actif seul ou en combinaison avec la chimiothérapie dans certains types de lymphomes, mais aussi en combinaison avec le rituximab, dont il renforcerait l’effet
  • D’autres médicaments, dont le développement est moins avancé, ciblent dans la cellule lymphomateuse les protéines qui permettent de survivre, notamment la protéine appelée BCL2 

Les missions du LYSA

En savoir +
lymphome

Qu'est ce qu'un lymphome ?

En savoir +

Les recherches du LYSA

En savoir +

Participer à des essais cliniques

En savoir +

Les centres du LYSA

En savoir +

Aider la recherche

En savoir +