Un groupe cooperateur engagé dans la recherche sur le lymphome

Lymphome à cellules du manteau : une immunothérapie après la chimiothérapie prolonge la survie des patients

Communiqué de presse LYSA du 27 septembre 2017

 

 

L’ajout d’une immunothérapie par rituximab après une chimiothérapie chez les patients atteints du lymphome à cellules du manteau a permis de prolonger leur survie, selon une étude conduite par les centres français et belges de la Lymphoma Study Association (LYSA) et publiée mercredi dans le New England Journal of Medicine (NEJM)*.

Dans cette étude menée auprès de 299 patients atteints d’un lymphome à cellules du manteau et âgés de moins de 66 ans au moment du diagnostic, la moitié des patients ayant été traités avec une chimiothérapie, puis une greffe autologue de cellules-souches hématopoïétiques, avaient reçu une immunothérapie sous la forme d’une injection de rituximab (un anticorps monoclonal anti-CD20) tous les deux mois pendant trois ans en hôpital de jour.

Quatre ans après la fin de la chimiothérapie, 89% de patients de ce groupe étaient toujours en vie, contre 80% dans le groupe d’observation qui n’avait pas suivi une immunothérapie.

« Nous démontrons avec cette étude qu’un traitement par immunothérapie permet de retarder la survenue d’une rechute et de prolonger la survie des patients. C’est un pas de plus dans le processus de lutte contre ce cancer qui comporte malheureusement encore un haut risque de rechute », affirme l’investigateur principal de l’étude, le Pr Steven Le Gouill, hématologue au CHU de Nantes et membre du LYSA, un groupement coopérateur regroupant 500 chercheurs de 120 centres en Europe.

Une nouvelle stratégie thérapeutique

« Il est clair que l’utilisation du rituximab en entretien après une chimiothérapie dans ce type de lymphome va devenir un nouveau standard de traitement On s’achemine donc très vraisemblablement vers un changement dans la stratégie de traitement pour ces patients. D’autant que l’on a pu réduire le protocole de chimiothérapie, qui a été allégé, en raison du suivi par un traitement d’entretien », souligne le Pr Le Gouill.

Les lymphomes sont des cancers du sang se développant dans le tissu lymphatique. Il s’agit du 6e type de cancer le plus fréquent en France chaque année.

Le lymphome à cellules du manteau est une forme rare de lymphome (6% des lymphomes non hodgkinien). Il se développe à partir des lymphocytes B dans une zone des ganglions, appelée zone du manteau, où se trouvent les cellules cancéreuses, d’où son nom.

Il est quasiment incurable avec une médiane de survie, tous patients de tous âges confondus, de 40 mois.

 

S. Le Gouill et al., Rituximab after Autologous Stem-Cell Transplantation in Mantle-Cell Lymphoma, N Engl J Med 2017 ; 377 :1250-60.

 

Les missions du LYSA

En savoir +
lymphome

Qu'est ce qu'un lymphome ?

En savoir +

Les recherches du LYSA

En savoir +

Participer à des essais cliniques

En savoir +

Les centres du LYSA

En savoir +

Aider la recherche

En savoir +